Nouveau record historique d’exportation de vins, champagnes et spiritueux pour la France en 2017

Cela faisait quatre années que les producteurs de vins s’inquiétaient de voir leur vente diminuer sans arrêt. L’année 2017 les aura rassurés puisque les volumes de vins français vendus à l’étranger sont repartis à la hausse et que, si on y ajoute le Cognac, les alcools et les champagnes, les exportations ont battu un nouveau record.

Les bulles font grimper les chiffres :

En 2017, la France a exporté près de 199 millions de caisses de 12 bouteilles de vin ou d’alcools dans le monde, soit 5% de plus qu’en 2016. Cette augmentation s’est répercutée sur le chiffre d’affaires de la filière qui a atteint 12,9 milliards d’euros. Une augmentation historique de +8,5% donc.

Cette envolée des exportations est également due aux excellents résultats des vins pétillants, les champagnes en tête. Les vins effervescents sont à la mode dans le monde entier et la France a su en bénéficier.

Mais il n’y a pas que l’exportation qui a fait des heureux en cette année 2017. Les cavistes aussi ont su bénéficier de la hausse des ventes d’alcool dans toutes les grandes villes. La vente de vin à Nice, et sur la Côte d’Azur en général, se porte à merveille.

Quelques inquiétudes tout de même

Les plus pessimistes voient dans cette hausse massive des exportations une bonne nouvelle de courte durée. Beaucoup craignent effectivement une retombée des exportations, notamment parce que la France ne manque pas de concurrence en la matière.

Il y a évidemment les concurrents historiques comme l’Espagne et l’Italie qui avaient largement participé au marasme des exportations françaises de ces quatre dernières années en maintenant leur prix très bas. Cet abaissement artificiel de leurs prix n’a pas pu être maintenu par ces deux pays et cela explique en partie le regain d’enthousiasme mondial pour les vins et champagnes français.

Puis, le Brexit inquiète également les exportateurs français puisque l’Angleterre est le deuxième pays qui consomme le plus de vin et d’alcools français. Les exportateurs attendent donc fébrilement de connaître les nouvelles règles d’exportation liées au départ des anglais de l’Union Européenne.

Pourtant, les bordelais se disent sereins, arguant que l’union européenne n’a que 40 ans, alors que le commerce du vin entre la France et l’Angleterre en a plus de 800. De plus, la Chine et le Japon sont en passe de battre tous les records d’importation de vins français. La seule région de Bordeaux a exporté plus de 100 millions de bouteilles de vin en Chine en 2017. De quoi promettre un bel avenir à la production de vin française.